L'histoire de Nature Au Phil Highland

Nature Au Phil Highland a été créée en 2016 par Audrey Lachance et Philippe Labrie, deux passionnés de nature ayant un vif intérêt pour la race bovine Highland.

 

En 2008, ils s'installent à Lévis (secteur Saint-Étienne-de-Lauzon), où ils ont trouvé leur petit coin de paradis pour mettre à jour leur famille et leur projet de fermette.

 

De quelques têtes, pour une consommation personnelle, ils ont commencé à agrandir le troupeau graduellement en vue d'offrir une viande de qualité à leurs proches et connaissances. 

 

Avec leurs fils Félix et Yan, ils transmettent ce goût marqué pour la qualité des produits consommés et produits, ainsi que des valeurs chères à leur yeux, soit le respect de la nature et des bêtes élevées sur la ferme. 

La race Highland

Le bovin Highland est l'une des plus anciennes races de vache reconnues dans le monde. Cette race est originaire des hautes-terres et des îles de la côte ouest de l'Écosse. Une des théories sur l’origine des vaches Highland affirme qu’elles seraient les descendantes directes de l’Auroch, boeuf préhistorique resté coincé en Écosse lors des glaciations. Vers 5 000 ans avant J.-C., l’homme arriva en Écosse accompagné de la vache. Quelques troupeaux échappés en montagnes se seraient croisés avec les Aurochs.

Les premiers bovins Highland arrivèrent au Canada dans la décennie 1880. Depuis cette époque, les importations furent nombreuses, certaines de l'ordre des 10 à 40 têtes de bétail. C'est vers le début des années 1950 que l'exportation et l'importation de bovins Highland avec les États-Unis commencèrent.

La fourrure des Highland est très particulière et parfaitement adaptée à tous les climats, aussi rudes soient-ils. Leur robe peut être de différente couleur : rouge, louvet (grise), jaune, blanche, bringée (mélange de noir et de rouge) ou noire. Leur pelage est composé de deux couches, l'interne qui conserve la chaleur et la couche externe qui est composée de longs poils huileux imperméables à la pluie et à la neige. 

 

Le taureau adulte pèse en moyenne 800 kg (1760 lbs.), la vache environ 500 kg (1100 lbs.). Ne ruminant que quatre heures par jour au lieu de huit, ils atteignent leur poids plus lentement que les autres races bovines. Le bovin Highland est cependant très robuste, résistant et les femelles n’ont besoin d’aucune assistance pour mettre au monde leur petit. Ils ont une espérance de vie de plus de 25 ans. Bien qu’ils soient impressionnants par leur taille et leurs cornes imposantes, le bovin Highland a cependant un tempérament calme et doux. La femelle, bienveillante, a un instinct maternel très développé et s’occupe constamment de son veau. 

Rouge
Rouge

Décrivez votre image

press to zoom
Blanc
Blanc

Décrivez votre image

press to zoom
Noir
Noir

Décrivez votre image

press to zoom
Blond
Blond
press to zoom
Bringé
Bringé

Décrivez votre image

press to zoom
Louvet
Louvet
press to zoom

Les caractéristiques de la viande Highland

Le goût du bœuf Highland est plus sauvage que celui du bœuf ordinaire, l’absence d’hormones et d’antibiotiques y est pour quelque chose. La viande Highland est reconnue pour son goût savoureux et la qualité de sa viande bien persillée. Les consommateurs avertis apprécient que les animaux aient été élevés de façon naturelle. De plus, les bœufs Highland proviennent habituellement de petits élevages tout comme le nôtre, c’est une situation idéale pour tout consommateur intéressé à supporter les producteurs de leur région.

 

Des études ont prouvé que la viande Highland a un faible taux de gras et de cholestérol tout en ayant un fort pourcentage de protéines et de fer comparativement à d’autres races de bovins de boucherie. Elle est recommandée par la «Fondation canadienne des maladies du cœur» car elle renferme moins de 10 % de gras. De plus, la viande Highland contient des niveaux de vitamines A et E plus élevés et une plus grande proportion d’acide gras de type oméga-3.